La cité des dinosaures C10

Chapitre 10

Illustration 10

Le coeur rouge s’est complètement ouvert quand nous sommes revenus. Nous n’osons pas approcher, mais il nous appelle. " Venez et écoutez, dit-il. Vous existez grâce à moi. Vous êtes nés de moi. Oui, toute espèce animale s’est développée à partir d’un peu d’argile. Alors, je vous connais bien, je connais ton histoire parfaitement, Dono, et je peux t’aider à aller là où tu veux, parce que ce que tu désires est beau. Tu veux retrouver ta mère. Alors, laisse-moi te guider à sa rencontre. "

" Mais comment vas-tu faire ? Demande Dono incrédule.

" Accepte de m'écouter à l'intérieur de toi. Si tu écoutes ton coeur, alors, tu réussiras à accomplir ton désir. " Dit le coeur rouge.

" Alors, je t’écoute. Parle-moi. Parle-moi de ma mère, s’il te plait, dis-moi si elle m’a oublié où si elle me pense perdu pour toujours. " Demande Dono.

" Si tu le veux, tous les obstacles à la recherche de ta mère peuvent être enlevés. " Dit le coeur rouge à Dono. Va, écoute ton intuition, et continue ton chemin là où tu sens en toi que c’est le bon chemin. " 

Nous n’osons pas en demander davantage ; nous sommes partis le lendemain, un peu tristes de quitter le coeur rouge, mais avec la certitude que la cité des dinosaures est proche.

" Regarde Rayan, est-ce que tu vois ce que je vois ? La-bas, notre île est très proche d’une autre terre. C’est la cité des dinosaures. Ca y est, nous sommes tout près du but. "

Nous sommes au comble de la joie. Je grimpe sur Dono et nous voilà partis au pas de course. Maintenant, nous sommes au bord de l’océan, et effectivement, nous pouvons le traverser. L’autre rive, c’est la cité des dinosaures. Elle est là, en face de nous, on dirait qu’elle est prête à nous recevoir.

"Allons-y !  Propose Dono. L’océan n’est pas un obstacle insurmontable. Le coeur rouge nous a dit qu’il les enlève tous, alors faisons-lui confiance." 

Dono pénètre dans l’eau. Je suis sur son dos, accroché à son cou, et il avance, il avance.

" N’aie pas peur, me dit-il, je vais nager, j’ai assez de souffle pour atteindre le rivage. "

Nous avons mis trois heures. Sous le soleil. Mais victoire. Nous sommes maintenant sur la terre ferme, celle de la cité des dinosaures. Nous regardons notre belle île, loin maintenant, qui nous paraît petite par rapport à cette terre. Notre coeur est plein de reconnaissance envers la terre qui nous a nourris, protégés, et qui nous a guidés jusqu’ici. Nous la saluons et lui disons merci pour sa générosité. C’est grâce à elle si nous existons, si nous sommes vivants.

" Rayan, Rayan, Rayan "

" Maman, c’est toi ? "

" Oui, mon chéri, cela fait plusieurs fois que je t’appelle pour te réveiller. Il est l’heure d’aller à l’école. Tu vas bien ? "

" Oh ! maman, si tu savais, j’ai fait un rêve magnifique. J’étais avec un dinosaure, Dono, et ... "

" Oui, mon chéri, tu me raconteras ce soir, avant de t’endormir. C’est moi ce soir qui écouterai ta belle histoire de dinosaure. "  

 Activité manuelle : Porte-crayons dinosaure

D1D2

Détente : Marchons avec les dinosaures 

  

écoute mes histoires