Josée, la cigale C3

Chapitre 3

 

Josee 3

  • Quelle chaleur aujourd'hui, se plaignent les sauterelles. Toutes les herbes sont sèches, jaunes.

  • Mais on est des insectes, on peut vivre avec la chaleur. Et le soleil, moi, je l'aime bien, dit Josée.

  • Oui, et toute la nuit tu vas encore chanter et nous empêcher de dormir.

Josée est triste. Les sauterelles ne sont jamais contentes. Pourtant, elles sont ses amies.

Heureusement, il y a Criquet ; lui au moins, est toujours de bonne humeur, il chante jour et nuit. Comme Josée.

 

Ce soir Josée n'est pas encore couchée.

Il est bien tard, mais la chaleur de la nuit lui donne envie de chanter, encore chanter, avec sa famille, et avec les criquets.

 

  • Quelle belle nuit ! Il y a plein d'étoiles dans le ciel, et le vent doux caresse nos ailes, dit Criquet.

  • Oh, regarde, dit Josée, une étoile m'a fait un clin d'oeil. Elle est à côté de Dame Lune

  • Mais non, tu devrais aller te coucher, tes yeux sont fatigués et tu t'imagines des choses qui n'existent pas.

  • Eh bien oui, je vais aller me coucher et penser à ma belle étoile qui m'a reconnue.

 


Activité :

Fresque1

Détente :

 

écoute mes histoires